4/4 Un cadre pour protéger des infiltrations

Et voilà le résultat final, qui donne envie de sortir une petite table pour l’apéro. Le truc en plus de l’ébéniste, c’est le cadre (toujours en ipé) qui fait le tour de la terrasse. Composé d’une plainte et d’une lame plus fines, mais non rainurées (voir photo), il permet à la fois de camoufler les bas de murs, forcément abîmés, et de les protéger des infiltrations. Un joint a également été posé. Mais pas entre les lames de la terrasse, qui ont besoin d’un jour régulier pour évacuer la pluie.

Les commentaires sont fermés.